La guerre du stationnement des médecins n’a pas cessé, c’est sûr !

En passant

Clermont Ferrand, le jeudi 5 janvier 2017 – En ce début d’année la polémique sur les tarifs préférentiels de stationnement en faveur des médecins enfle sur les réseaux sociaux depuis qu’a été dévoilé le forfait de 1250 euros par an dont les médecins clermontois doivent désormais s’acquitter pour stationner. […]

Source : JIM.fr – La guerre du stationnement des médecins n’a pas cessé, c’est sûr !

De nouvelles catégories d’infractions routières verbalisables sans interception du conducteur

En passant

À partir du 31 décembre 2016, onze catégories d’infractions routières seront verbalisables sans interception du conducteur.


Afin d’intensifier la lutte contre les comportements dangereux, les mesures 3 et 6 du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 2 octobre 2015 ont prévu d’étendre le nombre des infractions pouvant être constatées, sans interception en bord de route, par l’intermédiaire de la vidéo-verbalisation et des radars homologués.

La procédure de vidéo-verbalisation des infractions routières existe depuis 2008. Elle permet à un agent assermenté de constater sur un écran de contrôle une infraction au code de la route filmée par une caméra de vidéo-protection implantée sur la voie publique. L’image du véhicule en cause est capturée pour identifier sa marque et lire les numéros de sa plaque d’immatriculation. L’agent verbalisateur édite alors, par voie électronique, le procès verbal. Ce procès verbal est ensuite transféré automatiquement au Centre national de traitement de Rennes (CNT) qui édite et adresse un avis de contravention au domicile du titulaire de la carte grise.

Source : De nouvelles catégories d’infractions routières verbalisables sans interception du conducteur / L’actu du Ministère / Actualités – Ministère de l’Intérieur